Ventilation

Pourquoi ventiler votre habitation?

Si vous avez des projets de construction ou de grande rénovation dans les cartons, vous devez satisfaire aux exigences PEB décrites dans la Réglementation sur la performance énergétique. En d’autres termes, votre habitation ou immeuble d’exploitation doit répondre à des valeurs énergétiques précises. Par exemple, le niveau E et le niveau K de votre projet de construction ou de rénovation, pour lequel un permis de bâtir ou un signalement est nécessaire, ne peuvent dépasser certains seuils.

Il y a quelques années, l’isolation était moindre, voire nulle. La circulation d’air était donc assurée vu que nos bâtiments n’étaient pas étanches.

Depuis les années 2000 sont apparues de nouvelles techniques d’isolation qui rendent les habitations hermétiques à l’air extérieur. Une bonne isolation sans ventilation entraînerait de l’humidité et donc un inconfort important.
En quelques mots, voici un résumé des deux systèmes recommandés en Belgique.

La ventilation simple flux

La ventilation simple flux (système C) a pour principe d’assurer une circulation d’air dans votre habitation. Cet air entre dans la maison via des grilles placées au niveau des menuiseries, dans les pièces de vie. Elle est ensuite aspirée par une unité d’aspiration via des bouches d’aspiration depuis les pièces humides telles que la salle de bain, la cuisine, la buanderie et les toilettes. Cet air « vicié » est alors rejeté dans l’atmosphère par le biais d’une cheminée.

Le système C comporte également une catégorie de ventilation contrôlée en fonction de la demande. Celle-ci consiste à assurer une évacuation contrôlée uniquement lorsque c’est nécessaire. Des capteurs intégrés (humidité, température, flux et CO2) sont placés dans les pièces humides et adaptent le débit d’extraction au mode de vie réel.

Pour ce faire, je travaille avec la toute nouvelle et performante Healthbox 3.0 de chez Renson.

La ventilation double flux

Quant au système D, la pulsion et l’aspiration sont assurées mécaniquement par un double conduit, l’un assurant la pulsion dans les pièces sèches, l’autre l’extraction dans les pièces humides. C’est pourquoi le système D est également appelé « ventilation double flux« . Il peut également se nommer VMC, pour Ventilation Mécanique Contrôlée.

Son principal atout est la récupération des calories extraites qui seront mélangées à l’air frais pulsé dans l’habitation. Cet échange de calorie se fait sans un échangeur thermique au sein de l’unité d’aspiration. Inutile de préciser que ce système est le plus confortable dans une habitation.

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies qui assurent le bon fonctionnement de nos services. plus d'informations

Un cookie est un petit fichier texte stocké sur votre ordinateur dont l'utilité principale est de rendre votre navigation sur Internet la plus agréable possible. Si vous continuez la navigation sur ce site sans changer les paramètres de votre navigateur ou si si vous cliquer sur "Accepter" alors vous consentez à leur utilisation.

Close